mardi, 05 mars 2024

Location de bateau à la Réunion

01 - Le balisage

balisage côtier

Le balisage a pour but d'éviter aux navigateurs de s'échouer en leur indiquant les eaux saines.

Il vise également à protéger les autres usagers de la mer (baigneurs, véliplanchistes,...).

Il est donc impératif de toujours le respecter même si aucun danger n'apparaît à la surface de l'eau.

Exemple de balisage

Le balisage comprend :

  • Les marques latérales
  • Les marques de danger isolé
  • Les marques d'eaux saines
  • Les marques cardinales
  • Les marques spéciales
  • Les dangers nouveaux
  • Le balisage des plages
  • Les pictogrammes

 

La nuit, les marques de balisage sont identifiables par leurs feux. Il existe 4 types de feux :

  • Les feux scintillants: l'allumage et l'extinction sont très rapides
feux scintillants
  • Les feux à éclats: la période de lumière est plus courte que celle d'obscurité
feux à éclats 
  • Les feux isophases : les périodes de lumière et d'obscurité sont de même longueur
feux isophases 
  • Les feux à occultations: la période d'obscurité est plus courte que celle de lumière
feux à occultations 


Les marques latérales

Les marques latérales indiquent le coté tribord ou bâbord de la route à suivre, ou la limite d'un chenal d'entrée de port.

BÂBORD  TRIBORD
Babord

Les bouées bâbord ont toujours la forme d'un cylindre, et sont de couleur rouge

Lorsque le navire vient de la mer et se dirige vers un port, une rivière, un estuaire ou une autre voie d'eau (sens conventionnel de balisage), il faut laisser ces bouées sur bâbord, c'est-à-dire qu'il faut passer à tribord

 
Tribord

Les bouées tribord ont toujours la forme d'un cône, et sont de couleur verte

Lorsque le navire vient de la mer et se dirige vers un port, une rivière, un estuaire ou une autre voie d'eau (sens conventionnel de balisage), il faut laisser ces bouées sur tribord, c'est-à-dire qu'il faut passer à bâbord

La nuit : les marques latérales bâbord sont identifiables par un feu rouge d'un rythme quelconque autre que celui des marques de chenal préféré à tribord.

Babord la nuit

La nuit : les marques latérales tribord sont identifiables par un feu vert d'un rythme quelconque autre que celui des marques de chenal préféré à bâbord.

Tribord la nuit



Les marques latérales peuvent être numérotées : les bouées bâbord portent des chiffres pairs (2, 4, 6, 8,...) et les bouées tribord portent des chiffres impairs (1, 3, 5, 7,...) en suivant le sens conventionnel.



Lorsque plusieurs chenaux permettent d'aller au même endroit, les balises indiquent un chenal principal et un chenal secondaire. Le chenal secondaire n'étant pas toujours utilisable à marée basse, il est recommandé d'utiliser le chenal principal.

CHENAL PRÉFÉRÉ A TRIBORD CHENAL PRÉFÉRÉ A BÂBORD
Chenal préféré à tribord

Bouée cylindrique à dominante rouge avec une bande verte

En présence d'une telle marque, il faut réagir comme face à une bouée bâbord : en venant du large, le chenal principal se trouve à tribord et on laisse la bouée sur bâbord

Chenal préféré à babord

Bouée conique à dominante verte avec une bande rouge

En présence d'une telle marque, il faut réagir comme face à une bouée tribord : en venant du large, le chenal principal se trouve à bâbord et on laisse la bouée sur tribord

La nuit : les bouées de chenal préféré à tribord sont identifiables par un feu rouge à 2 éclats + 1

Chenal Tribord de nuit

La nuit : les bouées de chenal préféré à bâbord sont identifiables par un feu vert à 2 éclats + 1

Chenal Babord de nuit



Attention : l'Association Internationale de Signalisation Maritime a découpé le monde en deux régions, disposant chacune d'un système de balisage.

Régions pour le système de balisage

Les informations présentées ci-dessus sur les marques latérales sont uniquement valables en région A.

Les couleurs des balises latérales sont inversées dans le système applicable en région B, c'est-à-dire dans les eaux du continent américain (et donc à la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, et à St Pierre et Miquelon), ainsi qu'au Japon, en Corée, et aux Philippines. Dans ces régions :

  • les balises bâbord sont cylindriques et vertes, et sont identifiables de nuit à leur feu vert d'un rythme quelconque autre que celui des marques de chenal préféré à tribord.
  • les balises tribord sont coniques et rouges, et sont identifiables de nuit à leur feu rouge d'un rythme quelconque autre que celui des marques de chenal préféré à bâbord.
  • les balises de chenal préféré à tribord sont cylindriques à dominante verte avec une bande rouge, et sont identifiables de nuit à leur feu vert à 2 éclats + 1.
  • les balises de chenal préféré à bâbord sont coniques à dominante rouge avec une bande verte, et sont identifiables de nuit à leur feu rouge à 2 éclats + 1.


Les marques de danger isolé

Les bouées de danger isolé sont utilisées au large pour signaler un danger non visible. Par exemple, une épave ou un rocher.

Les marques de danger isolé sont noires avec une ou plusieurs bandes rouges, et sont surmontées de deux boules noires.

Bouées de danger isolé

Ces balises se trouvent toujours sur le danger. Il faut donc s'en écarter largement à gauche ou à droite.

La nuit : les bouées de danger isolé sont signalées par un feu blanc à 2 éclats groupés.

Bouée de danger isolé la nuit Bouée de danger isolé de nuit


Les marques d'eaux saines

Les bouées d'eaux saines indiquent les eaux profondes, c'est-à-dire là où il n'y a pas de danger pour la navigation.

Les marques d'eaux saines sont rayées verticalement en rouge et blanc.

Bouées eaux saines

Au large : on passe à proximité de la bouée, indifféremment à droite ou à gauche.

Dans un chenal : cette bouée délimite l'axe du chenal. Il faut alors la laisser sur bâbord.

La nuit : les bouées d'eaux saines sont parfois dotées d'un feu blanc, d'un rythme quelconque autre que scintillant ou à deux éclats. Il s'agit le plus souvent d'un feu isophase, à occultations, ou à un éclat long toutes les 10 secondes.


Les marques spéciales

Les marques spéciales signalent des zones à éviter : zones d'élevage, zones d'exercices militaires, zones de câbles sous-marins, zones de dragage...

Les marques spéciales peuvent avoir toutes sortes de formes. Elles sont reconnaissables à leur couleur jaune et à la croix qui les surplombe. Il convient de s'en écarter largement.

Bouée marques spéciales

La nuit : la bouée peut être dotée d'un feu jaune d'un rythme quelconque, autre que ceux décrits pour les autres marques (exemple : feux à éclats, feux à 3 éclats groupés)


Les dangers nouveaux

Les dangers nouveaux sont des obstructions découvertes récemment et qui ne sont pas encore indiqués sur les cartes marines.

Les dangers nouveaux sont balisés en respectant les règles de balisage traditionnelles (marques cardinales ou marques latérales). La marque peut être doublée lorsque le danger est particulièrement important : la marque mise en double est alors identique à celle avec laquelle elle est couplée. Un danger nouveau peut donc être balisé par 2 marques latérales bâbord, 2 marques cardinales Ouest,...


Les marques cardinales

Les marques cardinales indiquent un danger au large des côtes. Pour se repérer, et donc pour savoir où sont les eaux saines, il faut utiliser le compas.

Les balises cardinales portent le nom du secteur dans lequel il convient de passer.

Balise cardinale Nord : 2 cônes vers le haut indiquant le Nord

Balise cardinale Nord

On passe au Nord du danger (et de la balise)

La nuit : les balises cardinales Nord sont signalées par un feu à scintillements blancs continus

 

Balise cardinale Ouest : 2 cônes opposés par la pointe

On peut y faire un W (West) : Lettre W

Balise cardinale Ouest

On passe à l'Ouest du danger (et de la balise)

La nuit : les balises cardinales Ouest sont signalées par un feu avec 9 scintillements blancs toutes les 10 à 15 secondes

Balise cardinale Est : 2 cônes opposés par la base

On peut y faire un E (Est) : Lettre E

Balise cardinale Ouest

On passe à l'Est du danger (et de la balise)

La nuit : les balises cardinales Est sont signalées par un feu avec 3 scintillements blancs toutes les 5 à 10 secondes

Balise cardinale Sud : 2 cônes vers le haut indiquant le Sud

Balise cardinale Sud

On passe au Sud du danger (et de la balise)

La nuit : les balises cardinales Sud sont signalées par un feu avec 6 scintillements blancs suivis d'un éclat blanc toutes les 10 à 15 secondes


Le balisage des plages

Bouée sphérique

La bande littorale des 300 mètres de large (à compter de la limite des eaux) est délimitée, lorsqu'elle est balisée, par des bouées sphériques jaunes, espacées de 200 mètres les unes des autres.

Ces bouées sont également utilisées pour délimiter les zones interdites aux engins à moteur.

Les zones réservées aux baigneurs sont délimitées par un collier de bouées sphériques jaunes très rapprochées les unes des autres.

Les chenaux traversiers, perpendiculaires à la plage, permettent aux usagers pratiquant des activités nautiques (ski nautique, scooters de mer, planche à voile,...) d'accéder au rivage. Il est interdit de les traverser ou d'y stationner, ainsi que de s'y baigner.

Bouée cynlindrique

Bouée conique

Les chenaux traversiers mesurent de 25 à 100 mètres de large, et sont balisés par des bouées jaunes (coniques à tribord, cylindriques à bâbord dans le sens conventionnel en venant du large).

Les bouées sont de plus en plus rapprochées vers le rivage, et celles d'entrée du chenal sont de taille supérieure. Un pictogramme implanté à terre peut indiquer les conditions d'accès au chenal.


Les pictogrammes

Cette signalisation est utilisée pour donner des précisions sur les restrictions d'activité dans certaines zones. Les pictogrammes peuvent être placés sur la rive ou sur une bouée.

AUTORISATIONS     INTERDICTIONS

Navigation autorisée pour les embarcations de sport ou de plaisance

Pictogramme sport autorisé

Pictogramme sport interdit

Navigation interdite pour les embarcations de sport ou de plaisance

Navigation autorisée pour les bâtiments motorisés (navires à moteur, motos de mer)

Pictogramme bâtiment motorisé autorisé

Pictogramme bâtiment motorisé interdit

Navigation interdite pour les bâtiments motorisés (navires à moteur, motos de mer)

Navigation autorisée pour les navires à voile

Pictogramme navire à voile autorisé

Pictogramme navire à voile interdit

Navigation interdite pour les navires à voile

Pratique de la planche à voile autorisée

Pictogramme planche à voile autorisé

Pictogramme planche à voile interdit

Pratique de la planche à voile interdite

Pratique du ski nautique autorisée

Pictogramme ski nautique autorisé

Pictogramme ski nautique interdit

Pratique du ski nautique interdite

Navigation autorisée pour les bâtiments qui ne sont ni motorisés, ni à voile

Pictogramme bâtiment ni à voile ni motorisé autorisé

Pictogramme bâtiment ni à voile ni motorisé interdit

Navigation interdite pour les bâtiments qui ne sont ni motorisés, ni à voile

Baignade autorisée

Pictogramme baignade autorisée

Pictogramme baignade interdite

Baignade interdite

Navigation des véhicules nautiques à moteur autorisée

Pictogramme véhicule nautique à moteur autorisée

Pictogramme véhicule nautique à moteur interdit

Navigation des véhicules nautiques à moteur interdite

   

Pictogramme vitesse limitéee à 5 noeuds

Vitesse limitée à 5 nœuds